Les fleurs de Bach, un outil étonnant et sans danger

Si les fleurs de Bach sont un outil puissant qui relie l’âme et le corps, elles fonctionnent avant tout par le principe de l’intuition : si vous vous promeniez dans la nature, vous seriez irrémédiablement attiré par les éléments qui vous feraient du bien, qui rééquilibreraient vos états. En l’occurrence, si vous rencontriez sur votre chemin les 38 fleurs du Dr Bach, vous seriez au premier abord attiré par les fleurs qui réguleraient votre état émotionnel du moment présent.

Voilà l’objet d’étude du Docteur Edward Bach, qui étudiait initialement la flore intestinale (au début du XXème siècle !), et constata lors de ses promenades que chaque fleur avait la capacité d’aider à réguler une émotion particulière. Il passa donc le reste de sa vie à étudier et proposer ce nouveau concept, efficace et peu onéreux (c’était sa volonté), afin d’aider ses patients qui souffraient de bien des maux. Et il en constata très rapidement les effets étonnants, tant sur leur évolution mentale que sur la réduction de leurs différents maux.

En effet, le Dr Bach avait cette vision que le corps et l’esprit cohabitent et constatait que la plupart des maux de ses patients étaient résolus par des actions sur le psychisme et les émotions. En travaillant sur les fleurs, il a ainsi observé que celles-ci agissaient sur les émotions, et donc sur l’état physique de la personne, et soignait ainsi plusieurs types de souffrances et de pathologies.

« La santé est notre patrimoine, notre droit. C’est l’union complète et entière de l’âme, de l’esprit et du corps ; et ce n’est pas un idéal inaccessible, mais quelque chose de si simple et de si naturel que bon nombre d’entre nous l’oublient. »

– Edward Bach

Les 38 fleurs qu’il a donc identifiées sont inoffensives. Elles sont préparées selon un processus d’extraction et de fabrication rigoureux, utilisant le principe des hautes dilutions, que l’on retrouve en homéopathie. L’élixir floral contient donc :

  • De l’eau dans laquelle a macéré la fleur au soleil ;
  • Du cognac ou brandy bio.
  • C’est tout !

Voilà donc un outil très simple, peu onéreux et sans risque pour réguler ses émotions, s’en défaire lorsqu’elles nous empoisonnent l’existence ou nous empêchent d’avancer. La seule contre-indication résidera dans l’alcool contenu dans l’élixir (attention aux femmes enceintes, nourrissons, alcooliques,…), en sachant qu’il existe désormais des élixirs sous d’autres forme (cachets, infusions, sprays, élixir sur base de sève d’érable,…).

Bien évidemment, les fleurs de Bach sont un outil et non une fin en soi. Elles ne sont pas la panacée de tous vos maux, et la fleur seule n’aidera probablement pas à réguler toutes vos émotions ni à résoudre tous vos problèmes. Elles s’inscrivent en fait dans une démarche personnelle globale de travail sur soi (respect de soi, acceptation, bienveillance envers soi-même et les autres, valeur de soi,…), dans laquelle on pourra d’ailleurs intégrer d’autres outils de gestion du stress : respiration, sophrologie, relaxation, massage et auto-massage,…

Oui, mais quelle fleur dois-je prendre ?

Tout dépend de l’émotion que vous ressentez en ce moment ! Avec les fleurs de Bach, on travaille généralement sur l’émotion du moment présent. Si elle est là aujourd’hui, c’est qu’il y a un déséquilibre vis-a-vis de cette émotion, ce déséquilibre pourra être repositionné grâce à la fleur correspondante. Vous verrez, une fois que cette émotion sera passée, vous vous sentirez plus léger. Mais la vie est faite d’émotions et de surprises, elle nous réserve toujours de quoi travailler sur nous-mêmes, alors si une autre émotion surgit, accueillez-la et travaillez-la de la même façon. Ainsi, vous éplucherez tranquillement les pelures d’oignon qui constituent votre travail à faire sur vous-même pour sortir de vos émotions toutes-puissantes et accéder à un équilibre émotionnel harmonieux.

« Si nous suivons nos instincts, nos souhaits, nos pensées, nos désirs, nous ne devrions jamais connaître que la joie et la santé. »

– Edward Bach

Bien entendu, pour savoir quelle fleur vous convient, il y a plusieurs moyens, qui ne sont absolument pas incompatibles entre eux :

Consulter un professionnel

Un naturopathe ou autre thérapeute expert en fleurs de Bach saura vous apporter les réponses et vous guider vers la ou les fleurs dont vous avez besoin. Certains travaillent avec des formulaires, d’autres vous laissent libre de parler et vous aident à identifier les émotions qui en ressortent… A chaque professionnel ses méthodes, mais ils sauront tous identifier avec justesse la ou les fleurs qu’il vous faut, à quelle fréquence les prendre, etc.

Choisissez un professionnel en qui vous avez confiance, notamment en ce qui concerne son écoute, son respect et sa bienveillance, car nous touchons là à des sujets qui pourraient être sensibles !

Se renseigner par soi-même

Un petit conseil, si vous souhaitez vous documenter par vous-même : commencer d’abord par écrire les émotions qui vous taraudent avant de lire quoi que ce soit. Ainsi, après avoir mieux cerné les fleurs qui vous parlent, vous pourrez revenir sur les émotions qui vous tracassaient au départ pour être sûr de ne pas avoir été influencé en route (en lisant simplement un descriptif de chaque fleur, il n’est pas étonnant qu’on se dise parfois « ça, c’est tout moi ! »). Pour cela, il existe une multitude de livres et de sites internet.

Faites bien attention à ne sélectionner que ceux qui parlent des fleurs de Bach, car il existe bien d’autres élixirs floraux, beaucoup plus nombreux. Vous risqueriez, au début, de vous y perdre ! Les émotions catégorisées par le Dr Bach sont très pertinentes et suffisantes lorsqu’on débute.

Les fleurs de Bach n’étant pas nocives, il n’y a aucun risque à expérimenter par vous-même. Dans le pire des cas, cela ne vous fera rien. Par contre, choisir de se renseigner par soi-même demande un investissement personnel. Il faut également veiller à ne pas trop réfléchir, car lorsqu’on cherche par soi-même, on a tendance à tout analyser et réfléchir à tout. Et le cortex cérébral ayant justement pour rôle de trier et contrôler les émotions, vous risquez de ne pas voir ce qu’il y a réellement à travailler… D’où l’utilité de la première solution (consulter un professionnel, qui connaîtra les fleurs, mais qui saura également déjouer les pièges de votre cortex).

Etre intuitif

Une fleur de Bach vous attire, elle vous parle sans que vous ne connaissiez la raison ? Ce n’est pas un problème, puisque le concept même des fleurs de Bach se base sur notre intuition naturelle à trouver dans la nature ce qui remet l’équilibre pour soi. Laissez-vous donc aller, dans ce cas ! En effet, les émotions proviennent en grande partie de notre cerveau reptilien, celui qui sert aux grandes fonctions primitives de la vie et de la survie, les émotions servent à encourager l’individu dans ses bonnes actions pour survivre et à le faire réagir en cas de problème. Vos émotions sont donc primitives, elles sont du domaine de l’intuition, part de notre comportement animal avec laquelle il peut être utile de renouer…

« Les Fleurs agissent en élevant nos vibrations et en ouvrant nos soies de réception à notre Moi Spirituel ; en inondant notre être de la vertu exacte dont nous avons besoin, et en nous lavant de toute faute nuisible. Elles peuvent nous élever l’esprit, comme une belle musique ou une chose superbe qui nous inspire, pour nous rapprocher de notre âme, et ainsi nous apporter la paix et nous soulager de nos souffrances. Elles guérissent, non pas en attaquant la maladie, mais en inondant notre corps des belles vibrations de notre Nature Supérieure, devant laquelle la maladie disparaît comme neige au soleil. »

– Edward Bach

Dans cet esprit, voilà donc l’objet de cet outil, très simple, qui vous permet sans être influencé de faire appel simplement à votre intuition pour découvrir les états émotionnels que vous avez besoin de rééquilibrer. Il simule une promenade en pleine nature (nous n’avons pas tous cette chance), lors de laquelle on rencontrerait toutes les fleurs de Bach et l’on pourrait écouter notre intuition (vers quelle fleur ai-je envie d’aller ?).

Par expérience et pour avoir effectué cette manipulation (avec des cartes réelles) avec un bon nombre de personnes – dont des enfants, je peux vous assurer que vous ne choisirez jamais une fleur par hasard !

Un petit point d’attention et de bémol pour les hypersensibles et empathiques, qui choisissent bien souvent la fleur qui correspond à quelqu’un de leur entourage, dont l’émotion a touché leur empathie.

Comment ça marche ?

C’est très simple, il vous suffit de faire en sorte de voir l’ensemble des images sur votre écran et de sélectionner la ou les fleurs (pas plus de 3, cela finirait par brouiller les pistes) qui vous parlent, de manière positive ou négative.

Laissez ces fleurs vous parler, puis cliquez sur l’image pour découvrir la fleur en question et en discuter avec votre naturopathe ou spécialiste en fleurs de Bach.

Si vous souhaitez en sélectionner plusieurs, appuyez sur la touche « CTRL » de votre clavier en même temps que votre clic pour ouvrir la page dans un nouvel onglet, ainsi vous ne perdrez pas de vue les autres fleurs à dévoiler.

Sont listées ici les 38 fleurs de Bach, ainsi que le remède assistance (synergie de plusieurs fleurs). Elles s’afficheront dans un ordre aléatoire à chaque chargement de page.

Ceci n’est qu’un outil, il ne détient pas la vérité et ce qu’il dévoile n’est pas absolu, il peut simplement vous aider à y voir plus clair dans votre état au moment présent, sans le filtre de la réflexion.

photo by: timhettler

Laisser un commentaire